L'analyse du mouvement

Depuis un siècle environ, différentes techniques ont cherché à étudier, comprendre tout en le reliant à la pratique ou au travail, le mouvement. Parmi elles, on trouve les techniques somatiques comme la technique Feldenkrais, Alexander, l’eutonie de Gerda Alexander, différentes sciences du mouvement comme la biomécanique, l’anatomie pour le mouvement de Blandine Calais Germain. Depuis une quinzaine d’années, les neuro-sciences ont permis de mieux comprendre le système nerveux et ont soulevé l’importance de la perception dans la réalisation du mouvement. Beaucoup des découvertes précédentes et empiriques des praticiens ont été confirmé par ces nouvelles connaissances qui prolongent les recherches et ouvrent d’autres pistes.

L’analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé s’est construite à partir de ces différentes techniques et connaissances. Elle a été introduite en France et dans le milieu de la danse par Hubert Godard et Odile Rouquet. Elle fait partie du programme de formation au diplôme d’Etat de Professeur de Danse. Les formateurs AFCMD enseignent conjointement à l’analyse, l’anatomie et la physiologie aux futurs professeurs de danse.

Une quarantaine de formateurs ont été formés en France en AFCMD. Beaucoup d’entre nous continuent de se former très régulièrement et nous nous retrouvons régulièrement autour de la pratique. Certains investissent d’autres champs que celui de la danse où leurs compétences sont très efficaces : musique, arts du cirque, yoga, taï-chï chuan, art-thérapie, …

En équitation, les techniques d’analyse du mouvement ont offert des prolongements dans « l’équitation centrée » de Sally Swift aux Etats-Unis et en Europe à « l’équitation Alexander ».